Origines du nunchaku

Carte d'Okinawa
L'origine du nunchaku est l'île d'OKINAWA (Ryukyu).
En 1429, le roi Sho Hashi a uni les trois parties de l'île en créant le royaume de Ryukyu. L'invasion de l'île par les seigneurs féodaux japonais amena la soumission totale des habitants qui se virent interdire toutes les armes possibles. Seuls les nobles et les soldats du roi pouvaient porter une arme.
Mais, devant la menace des épées des soldats et des bandits, le peuple se trouva dans l'incapacité de défendre leurs biens et leur famille.
Ainsi, les habitants d'Okinawa développèrent un art martial à mains nues, le Karaté. Les outils du quotidien devinrent des armes puissantes et mortelles. Le nunchaku était à l'origine un fléau en bois qui servait à piler le riz et le blé.

D'autres théories ont été énoncées sur l'origine du nunchaku. Mais n'est il pas concevable que plusieurs peuples à différentes époques n'aient eu l'idée d'utiliser un fléau à blé comme arme ?

Une théorie populaire est que le nunchaku viendrait de la Chine sous Qin Hui (dynastie de chanson). Le nunchaku était appelé 大盤龍棍, signifiant Le grand bâton enroulé d'un dragon. L'arme se compose d'un long bâton et d'un bâton court relié par du crin de cheval. Cette arme était utilisée généralement dans les guerres contre la cavalerie ennemie pour emprisonner des pattes du cheval. Ensuite, l'arme s'est transformée en une arme à courte portée comme le nunchaku que nous connaissons.

En France, pendant la Révolution française, les outils agricoles dont les fléaux ont été utilisés comme arme par les paysans. Il aura fallu attendre l'arrivée des arts martiaux en occident et leur démocratisation grâce entre autres aux films de Bruce Lee.
Qui n'a pas fabriqué son propre nunchaku avec un manche à balais après voir vu l'un de ses films ?